Plantes Médicinales

Les plantes à tisanes sont nombreuses dans le jardin, autrefois largement utilisées, aujourd’hui elles ont tendance à être oubliées, délaissées voir abandonnées. Elles ont pourtant de nombreuses vertus qui peuvent guérir bien des maux…

Plantes aromatiques à tisanes

Menthe Mentha pulegium

menthe 2

Usage : En infusion, faciliterait la digestion, lutterait contre la mauvaise haleine, serait utile contre la fièvre, grippe.

En compresse : remédierait à l’engorgement des seins.

Romarin Rosmarinus officinalis

Romarin

Remède traditionnel contre le « saisissement », « choc » émotionnel. On le jette dans un récipient vide chauffé et on le fait bouillir.

Soignerait la peau et le cuir chevelu.

 

Plantes à tisanes

Ayapana Ayapana triplinevis

AyapanaUsage : en infusion, soignerait les indigestions, douleurs intestinales, coliques et nausées, la grippe et la fièvre. Remède à la gueule de bois.

En externe, serait un soin des blessures et des luxations.

En externe, soin des blessures et des luxations.

Citronnelle ou herbe « tupic » Cymbogon schoenathus

Citronelle tupic

Usage : utilisé en une huile essentielle. Utilisé en cosmétique aux vertus toniques, stimulantes et rafraîchissantes.

Eloigne les moustiques.

Citronnelle Cymbogon caesius

Citronelle tisane

Usage: en infusion, serait un remède contre la grippe, la fièvre et le rhume, soignerait aussi la migraine, faciliterait la digestion.

Utilisée dans la cuisine.

 Eloigne les moustiques.

 

 

Quatre épingles Cassia alata de la famille des légumineuses

4 epingles

Bel arbuste aux feuilles paripennées ressemblant à un chandelier à hampes multiples supportant plusieurs épis verticaux de couleur jaune d’or.

Remède contre l’hypertension. En badigeonnage, le suc de feuilles fraîches soulagerait les dartres et les infections de la peau.

Plantes agricoles à tisanes

Geranium Geranium rosat

Géranium

Utilisation des feuilles, fleurs en huile essentielle

En externe : cicatrisante, soignerait les dartres, l’eczéma.

En infusion : serait utilisé pour la fièvre, la toux.

Son parfum éloigne les moustiques.

 

 

Vétiver Vetiveria zizanioides de la famille des Graminées

vetiver

Cette plante a fait la fortune des propriétaires grâce à son essence prisée par les plus grands parfumeurs.

La plante se présente sous forme de grandes touffes vertes dont les feuilles de plus d’un mètre sont coupantes et se recourbent vers le sol. Les inflorescences sont des épillets pourpres à petites épines. Le système racinaire bien développé fournit par distillation l’essence de vétiver utilisé en parfumerie, les chaumes servant à couvrir les toits des maisons.

En usage médical, les racines seraient utilisées pour réguler les règles, contre la diarrhée chez les enfants, la grippe et la toux et en usage externe, macérées dans l’alcool, serviraient à frictionner les parties du corps qui souffrent de rhumatisme. Grâce à ses vertus insecticides, les racines, placées dans une armoire, éloigneraient les mites du linge.

Baumes ( de la famille des lamiacées)

Petit baume ou baume du Pérou Piectranthus amboinicus

Ti baume

Petite plante herbacées à tige rampantes. Ses feuilles épaisses à toucher velouté au dessus et au parfum de thym. Ses fleurs sont blanches.

Usage : Les feuilles écrasées avec celles de l’ayapana serviraient à faire des compresses sur les blessures. En infusion, elles seraient utilisées pour laver les plaies. Macérées dans l’alcool, avec du gingembre et du camphre, elles donneraient une teinture pour les rhumatismes. Peut être utilisé dans l’alimentation pour parfumer les viandes, comme substitut de l’origan ou dans les soupes ce qui favoriserait la lactation dans le mois qui suit l’accouchement.

Gros baume Iboza riparia 

Intéressante comme plante mellifère

Baume

Herbe sous-ligneuse pouvant atteindre deux mètres de hauteur. Ses grandes feuilles sont aromatiques. Son abondante floraison a lieu à la saison fraîche.

Utilisé en fumigation contre la sinusite.

En infusion, ajouté au jus de citron et du miel, serait un remède contre la grippe. Les feuilles écrasées serviraient de cataplasmes contre les enflures, en macération avec l’huile d’olive, serviraient à badigeonner brûlures, escarres, eczéma. «Plante magique», car elle pourrait guérir de nombreux maux : les maladies des yeux, l’insomnie, la fièvre, les maux de tête…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s